Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 avril 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un Salon de l’emploi virtuel pour le Carrefour jeunesse-emploi Papineau

3821piratage

Chercheurs d’emplois et employeurs pourront se rencontrer virtuellement le 8 avril prochain dans le cadre du premier Salon de l’emploi en mode virtuel du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Papineau.

Normalement organisé en personne au mois d’avril, ce salon va devoir utiliser les nouvelles technologies cette année en raison de la situation pandémique. Mais ça permettra d’augmenter l’offre d’employeurs alors que 36 entreprises se sont inscrites pour participer à l’événement qui se tiendra de 14h30 à 19h.

«On a voulu aller vers le virtuel parce qu’on voulait quand même répondre aux besoins des employeurs de notre territoire, indique Nathalie Séguin, conseillère en emploi au CJE Papineau. On ne pouvait pas le faire en présentiel. Mais, on avait quand même beaucoup d’employeurs qui nous sollicitaient, qui nous donnaient des offres d’emploi.»

Parce que des emplois, il y a en de disponible, souligne Mme Séguin. Malgré la pandémie, beaucoup de gens sont toujours à la recherche de la perle rare. Ce n’est pas surprenant puisque la région, comme ailleurs au Québec, vivait une rareté de main-d’œuvre avant que la situation pandémique arrive. 

Expérience semblable

Le salon de l’emploi virtuel va tenter de faire vivre une expérience quand même semblable à celle vécue en personne par les visiteurs dans les années passées. Ainsi, les gens pourront venir quand ils veulent pendant les heures d’ouverture et y passer le temps voulu. Par contre, il faut noter que la plate-forme se fermera à 19h, donc les gens doivent prévoir assez de temps avant la fermeture pour faire leur visite.

En se rendant au salon, les visiteurs pourront voir les employeurs et décider de discuter avec certains ou simplement se promener et voir les offres. «Les employeurs  vont être assis à une table et les chercheurs d’emplois vont pouvoir se promener d’une table à l’autre.»

Certaines discussions en privé ou en groupe seront aussi possibles selon le choix des employeurs. Il sera aussi possible de faire parvenir son CV par l’outil de clavardage.

Internet

La réalité d’Internet en région a été considérée dans la préparation de ce salon virtuel, souligne Nathalie Séguin. «On a informé les employeurs qu’il se pourrait qu’il y ait des enjeux pour les chercheurs d’emplois.»

Même s’il est recommandé d’avoir un micro et une caméra pour participer, il sera possible de le faire sans ces outils. Le clavardage permettra des discussions avec les employeurs. Quant à la caméra, il sera suggéré aux gens qui ont des problèmes d’Internet de la laisser fermer pour améliorer leur expérience.

Par ailleurs, dans le but de rejoindre le plus de gens possible, le CJE Papineau va aussi mettre en ligne sur leur page Internet dans les jours suivant le salon la liste des employeurs et les emplois toujours disponibles pour permettre aux gens de poursuivre leur recherche.

Les liens pour participer au salon sont disponibles sur la page Internet ou la page Facebook du Carrefour jeunesse-emploi Papineau. Les gens peuvent s’inscrire d’avance ou se brancher directement la journée même.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média