Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 avril 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

CLSC de la Petite-Nation: Une réorganisation intérieure pour offrir plus de services

CLSC et CHSLD Petite-Nation

©L'info Petite Nation-Archives

Des changements sont en cours à l’intérieur des installations du CLSC de la Petite Nation qui devrait permettre de mieux desservir la clientèle.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) travaille présentement sur un réaménagement intérieur des services offerts à cet endroit.

L’emplacement des soins de santé courante sera notamment changé pour faciliter l’accès et augmenter l’offre. Il s’agit du service que les gens vont visiter pour recevoir des traitements ou des injections, entre autres.

«Avant, c’était dans le GMF, mais elle était petite et désuète, indique Alexandre Bergevin, adjoint à la Direction des services multidisciplinaires et à la communauté pour le territoire de Papineau. On l’a déplacé temporairement pour faire des travaux pour la rénover et avoir des nouveaux locaux de santé courante.»

Le nouvel emplacement, lorsque les travaux seront terminés, sera mieux adapté à la clientèle. «Elle va être au rez-de-chaussée juste à côté de la salle d’attente près de l’entrée principale. En termes d’accessibilité et pour la mobilité réduite, ça va être plus facile. Et en même temps, ça nous permet d’agrandir encore plus le GMF.»

Ce changement «va augmenter la capacité de traitement d’une civière à l’heure», selon M. Bergevin. «Il y a certains soins aussi qu’on ne pouvait pas offrir à cause du temps que les gens devaient passer et à cause du nombre de civières qu’on avait.»

«C’est donc davantage de services pour la population du territoire avec de nouveaux locaux qui seront adaptés pour les nouveaux besoins, soutient-il. Et avec plus de confort pour la clientèle qui doit passer plusieurs heures dans leur traitement.»

Entre-temps, le service se retrouve temporairement au centre de jour. La fin des travaux est prévue au début de l’été pour tous les changements.

En plus d’aider l’offre de services pour la santé courante, les travaux devraient permettre de mieux répartir les différents services dans l’édifice. «Les secteurs vont être bien divisés. Ça va faciliter la transition de la clientèle à l’intérieur du centre.»

Mini-urgence

Ces travaux pourraient aussi avoir un effet positif sur le projet de mini-urgence 27/7 qui devrait se réaliser à Saint-André-Avellin. Ce dernier avait été annoncé il y a plusieurs années par le gouvernement libéral, mais ne s’est jamais concrétisé en raison d’enjeux d’effectifs, entre autres.

a bonification des services possibles en raison des modifications à l’interne devrait aider à faire un pas de plus vers ce projet. Mais il reste encore du travail à faire, reconnaît M. Bergevin. «Ça demande la révision de plusieurs services à l'interne. Et de travailler le dossier au niveau du  recrutement médical. Mais avec la structure du GMF, on va avoir la place pour offrir l’ensemble des services.»

En ce qui concerne le recrutement médical, la situation est plus intéressante que les années passées. Selon Alexandre Bergevin, il n’y a pas eu de départ de médecin depuis un an. Et l’équivalent de 1,5 médecin s’ajoutera prochainement. «Le fait d’avoir augmenté le nombre de salles et avoir un environnement qui est refait, ça devient intéressant pour attirer les médecins.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média