Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 mars 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Notre-Dame-de-Bonsecours veut avoir un premier parc

Notre-Dame-de-Bonsecours

©L'info Petite Nation-Archives

La municipalité de Notre-Dame-de-Bonsecours se tourne vers un programme de financement pour mettre sur pied un premier parc.

Elle a déposé une demande de financement dans le cadre du programme «Initiatives canadiennes pour des collectivités en santé» de la Fondation Communautaire du Canada.

 «On a un grand terrain, mais il n’est pas aménagé, souligne la conseillère Lucie Lavoie, responsable de la politique familiale et de Municipalité amie des aînés. Il se prête à faire un parc intergénérationnel intéressant.»

Le projet était dans les cartons à la suite des démarches pour élaborer la Politique familiale et le travail associé à Municipalité amie des aînés. «C’est un des points qui est sorti dans les deux groupes, affirme Mme Lavoie. Ils voulaient avoir un endroit sécuritaire pour marcher, jouer et faire des choses en groupe. On n’en a pas dans notre municipalité.»

Ainsi, la municipalité souhaite aménager ce terrain qui est près du bureau municipal avec des jeux pour les enfants, des structures pour les aînés, de même qu’une pergola et des installations sanitaires. D’autres abris temporaires pourraient aussi s’ajouter et tous les équipements seraient aménagés pour respecter les règles sanitaires.

En phase

Le projet pourrait se réaliser peu importe le résultat de la demande de financement. Mais il est certain que cet argent permettra de le réaliser plus rapidement. «Sans subvention, c’est un projet à long terme», confirme Lucie Lavoie.

Les plans de la municipalité étaient de réaliser le projet en deux phases, soit une phase avec les installations pour les aînés et ensuite les jeux pour enfants. «Si on a cette subvention, ça pourrait aider à démarrer le projet rapidement dès cet été et augmenter tout de suite les deux phases.»

Pour sa part, le maire Carol Fortier espère aussi que le projet va se réaliser surtout pour avoir des infrastructures rapidement. «Faire bouger notre population, c’est ça qui est important. Surtout ce temps-ci. Les gens en ont leur voyage de la COVID. Ils veulent sortir un peu en respectant la distanciation. Ça va répondre à un besoin.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média