Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 mars 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Fin des classes: Le CSSCV ne permettra plus les options multiples transport/ service de garde

Autobus cscv

Sauf pour les familles séparées, le Centre de services scolaire au Cœur-des-Vallées (CSSCV) permettra une seule option aux parents pour la fin des classes à partir de l’année prochaine.

Présentement, le CSSCV permet plusieurs options aux parents lorsqu’arrive la fin des classes. Ils peuvent bénéficier en même temps du service du transport scolaire et du service de garde. Ainsi, une journée l’élève peut retourner à la maison en autobus et le lendemain rester à l’école.

Dans sa nouvelle politique adoptée la semaine dernière, le CSSCV met fin à cette pratique. Ainsi, les gens devront choisir au début de l’année scolaire la formule qu’ils utiliseront soit le transport scolaire ou le service de garde. Et c’est cette formule qui sera appliquée en tout temps.

Dans le cas de parents séparés, chaque parent pourra faire un choix pour le temps qu’il a la garde de son enfant. Ainsi, il sera possible d’avoir deux options différentes pour l’enfant, mais chaque parent aura une seule option.

Sécurité

C’est une question de sécurité qui a mené le CSSCV à modifier cette partie de sa politique sur le transport scolaire, explique le directeur général, Daniel Bellemare.

«Ce qu’on voulait faire avant c’était d’offrir le plus grand éventail de service aux parents. Leur donner une certaine flexibilité pour les avantager. Ça a un côté négatif. La sécurité des élèves peut être compromise.»

Ce dernier souligne qu’il y a eu une situation dans un autre centre de services scolaire au Québec où un jeune enfant s’est retrouvé seul chez lui parce qu’il a pris l’autobus alors qu’il devait rester à l’école. Et il y a eu un accident.

Le CSSCV ne veut pas vivre ce genre de situation. «On ne peut pas se permettre qu’un enfant soit perdu parce qu’il y a eu un manque de communication ou de compréhension.»

«Le parent devra donc faire un choix, mentionne M. Bellemare. Est-ce qu’il est au service de garde ou il prend l’autobus? Et s’il est au service de garde, il est au service de garde toute l’année. Et il y a une contrainte, le parent devra venir chercher l’enfant à l’école.»

Comme la politique aura des impacts importants, elle va être en vigueur à partir de la prochaine rentrée scolaire. «On comprend que ça peut être une contrainte pour certains parents. Mais l’aspect sécurité est prioritaire.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média