Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 mars 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Tablée des chefs: 12 000 portions de pains de viande en préparation

Tablée des chefs

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

La formation en boucherie sera laissée de côté cette semaine au Centre de formation professionnelle Relais-de-la-Lièvre-Seigneurie alors que les élèves se transformeront plutôt en cuisiniers pour réaliser 12 000 portions de pain de viande pour les plus démunis.

Les jeunes de cette formation sont des habituées de cette campagne appelée la Tablée des chefs et qui invite des gens du milieu culinaire à réaliser des plats qui seront partagés aux organismes aidant les plus démunis de la région.

Dans le cas du Centre de formation professionnelle Relais-de-la-Lièvre-Seigneurie, c’est Moisson Outaouais qui sera bénéficiaire de la plupart des plats. Ces derniers seront ensuite partagés entre les différentes banques alimentaires membres de l’organisme. Certaines portions seront aussi offertes directement à la Banque alimentaire de la Petite-Nation.

Entre 2017 et 2021, le nombre de portions réalisées par la formation professionnelle n’a cessé d’augmenter. On parle de 5000 portions en 2017 à 12 000 portions cette année. L’an dernier, malgré la pandémie qui est arrivée juste au moment où le projet allait se tenir, 10 000 portions ont été réalisées par cinq enseignants.

Le pain de viande réalisé en est un de luxe, indique l’enseignant Richard O’Reilly. En plus de la viande et de la sauce tomate, on y retrouve des pommes de terre, des carottes et du fromage. Des légumes accompagnent le plat une fois finalisé.

Important

Même s’il reconnait que c’est décevant d’être encore obligé aujourd’hui de nourrir des personnes, Richard O’Reilly, salue l’engagement des jeunes étudiants dans ce projet. «On le fait pour les gens. Et ça reste dans la région.»

C’est la même chose pour les jeunes participants. Emeric Dulude fait partie du groupe de cinq jeunes élèves qui ont mis la main à la pâte depuis lundi pour réaliser ces portions.

Pour lui, c’est aussi une façon de venir en aide à d’autres personnes. «On va nourrir du monde. On ne sait pas qui ça peut aider. Et ça va partout dans l’Outaouais.»

Il sait que le défi qui l’attend est grand, mais il est prêt à le relever. «12 000 portions, c’est beaucoup, avoue-t-il. Mais on va le faire.»

Par ailleurs, les élèves en boucherie ne sont pas les seuls à participer à ce projet. Depuis deux ans, les élèves en ébénisterie confectionnent des moules qui sont utilisés pour former le pain de viande. Ça facilite le travail et permet une meilleure finition.

Vendredi, les élèves en pâtisserie vont aussi venir mettre la main à la pâte pour aider au montage des plats qui seront envoyés aux organismes.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média