Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 février 2021

L'Outaouais reste en rouge, mais Québec annonce certains assouplissements

salon de coiffure

©pixabay

Par Maxime Coursol

Les magasins, salons de coiffure et musées pourront rouvrir leurs portes partout au Québec à compter du 8 février, mais le couvre-feu et les mesures de distanciation sociale demeurent.

« La situation depuis quelques semaines s’améliore, c’est encourageant. C’est le résultat des efforts faits par les Québécois au cours des dernières semaines, des efforts qui ont donné des résultats », a lancé d’emblée le premier ministre du Québec, François Legault, pour justifier ce « petit confinement », en conférence de presse le 2 février.

Toutefois, la province demeure divisée en deux zones, orange et rouge. Seules les six régions du nord et de l’est du Québec passeront au palier orange le 8 février: l’Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, la Gaspésie-Îles de la Madeleine et le Bas Saint-Laurent.

Toutes les autres, dont l'Outaouais, demeurent au rouge. Cela signifie que toutes les mesures sanitaires restent en place: le couvre-feu de 20h à 5h, le télétravail obligatoire, l’obligation de ne pas visiter les gens en-dehors de notre bulle familiale. De plus, les restaurants, salles de spectacle et autres lieux de rassemblement demeureront tous fermés, sauf dans les six régions qui repassent au palier orange.

« J’aurais aimé arriver ce soir avec plus d’assouplissements, mais ça n’aurait pas été prudent »

-François Legault

S’il reconnaît que dans certaines sous-régions « ça va bien », il dit toutefois s’être basé sur la situation des hôpitaux dans l’ensemble des régions pour décider lesquelles passeraient en zone orange et lesquelles demeureraient en zone rouge. Il rappelle qu’encore aujourd’hui, 34% des chirurgies sont reportées à travers la province, car il y a trop de lits dans les unités de soins intensifs qui sont pris par des gens malades de la COVID-19.

Autres assouplissements

D’autres assouplissements sont également annoncés par Québec: on permettra le retour des étudiants au cégep et à l’université, notamment. Les assouplissements ne seront toutefois pas les mêmes en zone rouge et en zone orange. Pour l’instant, le retour des étudiants en classe sera volontaire. De plus, on exigera à l’intérieur des murs des établissements d’enseignement une distanciation sociale et le port du masque obligatoire. Plus de détails à ce sujet seront dévoilés plus tard cette semaine.

De plus, on augmentera la possibilité de faire des activités extérieures en petit groupe. Ainsi, quatre personnes de quatre maisons différentes pourront participer à une activité ensemble en zone rouge. En zone orange, on parle plutôt de huit personnes à la fois. Les activités interfamiliales et les activités organisées demeurent quant à elles, pour l’instant, proscrites.

Ces nouvelles règles entreront en vigueur le 8 février et ce, jusqu’au 22 février. D’ici là, le gouvernement évaluera la situation pour décider de ce que sera la suite, après le 22 février. Le premier ministre a cependant été très clair: « Pour l’instant, il n’est pas question d’enlever le couvre-feu, on juge que c’est une mesure très efficace. »

Enfin, les déplacements interrégionaux sont toujours non recommandés. Il faudra notamment réserver obligatoirement en zone orange pour aller au restaurant, ce qui permet de prévenir l’arrivée importante de visiteurs de passage dans ces régions. De plus, François Legault a répété que pour la semaine de relâche, aller plusieurs bulles familiales dans un même chalet était une mauvaise idée et a appelé à un respect strict du confinement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média