Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 janvier 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

«Je pense qu’on était rendu là»- Benoit Lauzon

Benoit Lauzon

©Alex Proteau - Info Petite-Nation

La mise en place de nouvelles mesures par le gouvernement liées à la Covid-19 est «un petit coup à donner» pour essayer de se sortir d’une situation difficile, affirme le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon.

Questionné sur la mise en place de ces mesures, M. Lauzon estime que la situation démontrait le besoin. «Je pense qu’on était rendu là. C’est une bonne décision à mon avis. La période d’hiver est une période propice aux virus et on voit l’augmentation des cas.»

«C’est un changement un peu dans notre façon de vivre, mais je pense que les gens vont s’habituer», indique Benoit Lauzon.

Ce dernier souligne que durant la semaine, les gens sont normalement chez eux après 20h le soir, sauf les travailleurs qui peuvent encore circuler. « On est quand même en janvier, souligne-t-il. Où ça peut avoir un impact, c’est peut-être les fins de semaine.» Mais malgré tout, M. Lauzon ne voit pas de problèmes majeurs pour la MRC.

Ce qui était nécessaire, ajoute-t-il, c’est que les décisions prises par le gouvernement s’appliquent à tout le monde. Il ne fallait pas qu’on voie différents paliers comme on a vu dans les derniers mois. «Tant qu’à prendre des mesures comme ça, je pense que le gouvernement devait les prendre à la grandeur du Québec, de façon uniforme.»

«On a vu un peu ce qui s’est passé au niveau de l’Outaouais dans les dernières semaines quand la ville de Gatineau et la MRC des Collines étaient en zone rouge. Nous, on est demeuré en orange. On a vu les cas diminuer tous les jours au niveau de la zone rouge et nous, on a vécu une augmentation dans la MRC. Il faut être extrêmement prudent quand on prend ce genre de décision et je pense que la décision du gouvernement de l’appliquer pour la province, c’est excellent.»

Benoit Lauzon se dit confiant que cette mesure sera suivie et qu’on pourra voir la lumière au bout du tunnel. Il croit d’ailleurs que les mesures seront terminées le 8 février comme prévu.

C’est pour ça que le gouvernement a prévu une plus longue période, croit-il. «Habituellement le gouvernement prenait ses décisions pour deux semaines. Là, ils l’ont mis plus long. Je pense que c’est une sage décision du gouvernement.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média