Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 décembre 2020

Le Québec sur pause pour les Fêtes

François Legault

©L'info de la Basse-Lièvre-Archives

Par Maxime Coursol

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé le 15 décembre en conférence de presse que tous les commerces non essentiels et de grands pans de l’économie seraient fermés pour la durée des Fêtes.

Ce sont le nombre sans cesse grandissant d’hospitalisations au Québec (959 en date du 15 décembre) et le nombre de classes fermées dans la province (1503 en date du 15 décembre) qui ont finalement décidé le gouvernement à décréter un nouveau confinement partiel. Celui-ci sera effectif à partir du 17 décembre, sauf dans les commerces où il débutera le 25 décembre.

Ce confinement partiel inclut la fermeture de tous les bureaux et magasins non essentiels, la fermeture des écoles (l’éducation se fera à distance) et des garderies en milieu scolaire (sauf pour les travailleurs essentiels) et la fermeture de tous les services de soins personnels (coiffure, esthétique, etc.). Le secteur manufacturier, quant à lui, demeurera ouvert.

La date à retenir est le 11 janvier: c’est à ce moment que le gouvernement prévoit la levée des nouvelles mesures. D’ici là, chacun est appelé à demeurer dans sa bulle familiale et à travailler de la maison si c’est possible. Pour ceux pour qui ce sera impossible, des mesures d’aide financière sont à prévoir.

Précisons également que toutes les régions passent au rouge au Québec, à l’exception de la Côte-Nord, de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec qui, eux, passeront au palier d’alerte orange. Une interdiction temporaire de se déplacer en zone orange depuis une zone rouge sera également en vigueur du 17 décembre au 11 janvier.

Ceux qui restent ouverts

Outre le secteur manufacturier, les commerces qui pourront demeurer ouverts entre Noël et le 11 janvier sont les pharmacies, les épiceries, les animaleries et les quincailleries. Certains services de santé privés comme les dentistes, optométristes et chiropraticiens, notamment, pourront demeurer en activité.

Pour les magasins à grande surface comme Wal-Mart ou Costco, ils pourront ouvrir, mais seront tenus de ne vendre que des biens essentiels. Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a assuré que des inspections auront lieu dans ces endroits. « On sera très restrictif, plus restrictif que dans la première vague. Par exemple, on ne pourra pas vendre d’électroménagers ou de meubles, il faudra prendre des mesures pour que ce ne soit pas accessible », a-t-il déclaré.

Ce qui demeure permis

Le confinement partiel décrété par Québec interdit tout rassemblement en-dehors de la bulle familiale, à une exception près: une personne vivant seule pourra, pour la période du 17 décembre au 11 janvier, se joindre à une bulle familiale. Le premier ministre Legault a cependant insisté sur l’importance de restreindre ses contacts.

« Une personne seule ne peut pas aller chez ses trois enfants et leur famille, c’est une seule famille qui est permis. » :-François Legault

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média