Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 décembre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Amélioration en Outaouais, mais un oeil sur la MRC de Papineau

COVID-19

©Photo: Archives - Info Petite-Nation

Les chiffres de la dernière semaine en Outaouais sont encourageants, mais la Santé publique garde un œil sur la situation dans la MRC de Papineau et invite les gens à continuer de respecter les règles sanitaires.

Pour la première fois depuis que certaines parties de la région sont passées au rouge en octobre, les chiffres pour une semaine ont été au même niveau qu’avant le changement de zone, indique la directrice par intérim de la Santé publique en Outaouais, Dre Brigitte Pinard.

«Depuis octobre, ce qu’on cherche à obtenir avant de pouvoir refaire une bascule dans la zone orange, c’est une diminution soutenue des nombres de cas, du nombre d’éclosions et aussi des hospitalisations à la baisse.»

«Depuis la semaine dernière, c’est encourageant, mentionne Dre Pinard. On a une diminution du nombre de cas et d’éclosions. Les hospitalisations sont aussi à la baisse. C’est la première semaine pleine où les données sont semblables à la fin septembre, avant la bascule dans la zone rouge.»

Toutefois, la situation n’est pas la même sur tout le territoire. La ville de Gatineau et la MRC des Collines ont obtenu de bonnes statistiques. Mais la MRC de Papineau a de son côté connu une hausse du nombre de cas.

«L’augmentation de cas est en partie reliée à une nouvelle éclosion au CHSLD de la Petite-Nation. On suit la situation de très près. On espère avoir un bon contrôle de l’éclosion, ça devrait arriver à restabiliser la situation.»

Retour en orange

Ces bons résultats pour l’Outaouais permettraient-ils un retour à la zone orange? Ça va dépendre des prochaines semaines, indique Dre Pinard. Il faut maintenir ces données dans les prochaines semaines puisque le gouvernement a spécifié qu’il fallait «une tendance à la baisse soutenue» pour changer de zone.

«Si la tendance de diminution demeure, ça peut amener vers un changement de palier. Quand ? Je ne suis pas en mesure de vous donner cette information-là. Fondamentalement, la prise de décision par rapport aux changements de palier appartient au gouvernement provincial.»

Elle invite toutefois les citoyens à continuer de suivre les règles en place. «L’important pour la population est de continuer à faire tous les efforts nécessaires pour appliquer les mesures en place. Ça semble fonctionner parce qu’on voit une diminution des cas et éclosion. C’est très encourageant, mais il ne faut pas relâcher.»

À lire cette semaine dans l'édition papier de L'info de la Basse-Lièvre: Dre Pinard répond aux questionnements de la MRC des Collines sur la zone rouge.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média