Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 décembre 2020

Sylvain Caron - scaron@inmedias.ca

MRC de Papineau: Subvention de 125 000$ pour le Monarque

Monarque

©Sylvain Caron - Info Petite-Nation

La première pelletée de terre de la nouvelle résidence Le Monarque a eu lieu plus tôt cet automne. De gauche à droite : Manon Cardinal, directrice générale, Yves Berthiaume, président de la campagne de la nouvelle résidence et Louise Villemure, présidente du conseil d'administration, lors de la traditionnelle pelletée de terre pour la nouvelle résidence à Plaisance.

Lors du dernier conseil des maires de la MRC de Papineau, cette dernière a officialisé une subvention de 125 000$ pris à même le Fonds Région et Ruralité (FRR) pour la construction de la nouvelle résidence le Monarque qui sera située à Plaisance.

Freinée dans ses campagnes de financement par la Covid, la résidence offrant des soins palliatifs aux malades de la MRC de Papineau et de la Basse-Lièvre avait décidé de procéder quand même aux premières étapes de la construction dès l’automne, malgré le manque à gagner dans le financement.

Plusieurs instances ont fourni des fonds pour arriver à ce que le projet se concrétise. La MRC de Papineau ne fait pas exception en donnant immédiatement une somme de 100 000$ et le 25 000$ restant sera donné sur 5 ans à raison de 5000$ par année à partir de 2021.

Le projet s’inscrit ainsi dans le volet 2 du FRR, dédié à la Politique de soutien aux projets structurants à laquelle les organismes dument enregistrés ont accès.

Selon le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, il était important de donner le plus gros de la somme maintenant pour que le bâtiment puisse se construire. «Les besoins du Monarque sont là. C’est pour ça initialement le 100 000$ pour la construction et après ça un 5000$ par année pour soutenir le Monarque dans ses débuts d’opérations dans son nouvel emplacement», déclare-t-il.

Endroit privilégié

Les personnes ou organismes qui procèdent à un don substantiel auront droit à un endroit particulier où leur nom sera inscrit, comme le mentionnait la directrice générale de l’organisme, Manon Cardinal, lors d’une conférence de presse plus tôt cet automne.

M. Lauzon affirme que la MRC aimerait qu’un endroit porte son nom compte tenu de la hauteur de la subvention. Cependant, il reste encore à déterminer. «On aimerait bien avoir une salle, un parc dehors ou peu importe. On va avoir ces discussions-là avec Mme Cardinal du Monarque. Il y avait des possibilités, quand les demandes d’aide financières ont été faites autant à la MRC qu’aux municipalités, à un certain montant d’avoir le nom d’une salle au nom d’une municipalité ou de la MRC», confirme-t-il.

Étant donné l’aspect régional de la MRC, M. Lauzon soutient que celle-ci aimerait un endroit public pour bien la représenter.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média