Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 novembre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Stéphanie St-Jean entend se payer une traite musicale

stéphanie St-Jean

©gracieuseté

La chanteuse originaire de Buckingham, Stéphanie St-Jean, entend se payer toute une traite le 26 novembre prochain alors qu’elle présentera un spectacle sur la plate-forme WhiteBox Play.

Ça devrait être le dernier spectacle de 2020 pour la chanteuse et elle avoue qu’elle veut mettre le paquet. «Je suis toujours avec une variété de couleurs dans mes spectacles. Mais là, je dirais que je me suis payé la traite. J’ai été chercher toutes les chansons qui sont venues me chercher, autant dans ma jeunesse que les grands succès que j’ai faits à la Voix.»

«On pourra retrouver des chansons de la Voix comme Un peu plus haut, un peu plus loin  ou Mes blues passent plus dans la porte . Et des chansons que j’ai découvertes avec les années comme La Vie en Rose d’Edith Piaf ou dans un autre style, une chanson comme Tennessee whiskey de Chris Stapleton. Tu vois la variété. Ç’a toujours été comme ça avec moi, j’aime trop d’affaires.»

Pour le moment, le spectacle est annoncé avec des billets en présentiel dans la salle à Varennes et des billets pour la webdiffusion. Mais la chanteuse ne sait pas encore s’il pourra vraiment avoir des gens en salle en raison des normes de la Covid.

Même si ce n’est pas la meilleure solution, elle se dit tout de même heureuse de pouvoir chanter pour les gens en ligne. «Ça reste quand même un très beau moyen de pouvoir être en live avec les gens et discuter avec eux pendant le spectacle. Mais ce n’est pas la même chose. C’est sur qu’on s’ennuie du public.»

Dans les derniers mois, elle a eu la chance de faire quelques spectacles, que ce soit localement ou à travers le Québec. «Je dois me considérer chanceuse malgré le Covid, avoue-t-elle. Ce n’est pas facile pour une chanteuse de ne pas chanter pendant un an. C’est comme notre thérapie chanter.»

Nouvel album

Stéphanie St-Jean avait commencé à parler d’un deuxième album. Avec la situation de la Covid-19, le projet est toujours dans les plans, mais aucune date précise n’est ciblée.

«J’aimerais beaucoup sortir quelque chose en 2021, mais pour le moment, je n’ai pas de scoop, lance-t-elle. Je n’ai pas de date. C’est encore trop ambivalent.» Le gros problème, c’est que la chanteuse est à Saint-Sixte alors que ses musiciens sont à Montréal. Ça retarde le projet, reconnaît-elle.

Toutefois, ça lui donne aussi du temps pour travailler sur le contenu de cet album. «J’expérimente des choses. Vu que j’étais à Gatineau et que j’étais collée sur Ottawa, j’ai toujours écrit plus en anglais. Je trouve ça super le fun d’expérimenter la plume en français. Je suis en train de tomber en amour avec la langue française, même si je ne suis pas toujours la meilleure.»

Sans surprise, elle se laisse influencer par ce qui se passe actuellement. Et elle pense écrire une chanson qui va parler de la pandémie. «J’y pense d’écrire une chanson un peu Covid. On est tellement éloigné et moi je suis une personne qui justement aime être proche des gens. C’est sur qu’il y en a une qui va surement coller à ma peau.»

Santé mentale

Cette chanson pourrait bien parler de santé mentale, un dossier qui touche particulièrement la chanteuse. Elle ne cache pas son inquiétude face à la santé mentale des gens en lien avec la pandémie.C’est pourquoi elle croit important d’en parler et inciter les gens à en parler aussi.

«C’est pour ça que ça va être important de continuer d’influencer les gens, d’essayer de leur montrer que c’est de moins en moins tabou d’en parler, de moins en moins tabou de demander de l’aide parce que dans des moments comme ceux-ci, je crois que c’est là que c’est important.»

«On ne peut pas voir les proches présentement, mais on peut les appeler, faire des Skype, ce sont des options faisables. C’est important d’essayer d’apporter du réconfort aux gens et leur dire qu’on est là.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média