Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 septembre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

La tendance à la hausse des cas expliquerait le changement en Outaouais

COVID-19

©Depositphotos

La tendance à la hausse des cas pour une quatrième semaine de suite explique pourquoi la région de l’Outaouais est passée dans la zone orange aujourd’hui, affirme la directrice de Santé publique de l'Outaouais, la Dre Brigitte Pinard.

En point de presse en fin d’après-midi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a indiqué que la majorité des nouveaux cas de la région venaient de la communauté et étaient en lien avec des rassemblements privés.

Ce sont présentement les 20-29 ans qui sont les plus touchés depuis quelques semaines et la situation est en croissance chez les 30-39 ans et les 80-80 ans. De nouvelles éclosions ont d’ailleurs eu lieu dans des résidences pour personnes âgées. « Le virus continue de se propager, affirme Dre Pinard. On doit faire des efforts collectifs.»

La présidente-directrice générale du CISSSO, Josée Filion, a aussi lancé un appel à la population. «On a besoin de la collaboration de la population. La 1ère vague s’est relativement bien passée grâce aux gestes faits aux quotidiens.»

Par ailleurs, le CISSSO mentionne prendre des mesures pour pouvoir répondre dans le réseau à cette deuxième vague. Le nombre de lits réservé à la Covid-19 dans les différents secteurs a été revu à la hausse puisque l’organisation s’attend à avoir plus de personnes dans le système hospitalier.

Le CISSSO se prépare aussi à faire du délestage de certains services pour avoir les ressources requises pour répondre aux besoins liés à la Covid-19. «Ça ne sera pas fait comme lors de la première vague, affirme Mme Filion. On va aller faire une évaluation plus précise des impacts dans la communauté.»

Voici les nouvelles mesures liées à la zone orange

- Rassemblements privés doivent se limiter à un maximum de 6 personnes ou à deux familles

- Visites dans les CHSLD limitées à des raisons humanitaires et aux proches aidants

- Visites dans les résidences privées pour aînées limitées à un maximum de 6 personnes incluant le résident

- Table de maximum 6 personnes dans les restaurants, les bars, casinos et maisons de jeux

- Limite de 25 personnes pour toutes les activités organisées dans un endroit public intérieur et extérieur. De plus, pour les lieux avec permis d’alcool, la vente de boissons alcoolisées doit se terminer à 23 h et aucune consommation d’alcool après minuit.

- Les lieux où les personnes sont assises, relativement immobiles et parlent peu ou pas, par exemple les salles de spectacle, cinémas, théâtres et studios de captation audiovisuelle, peuvent continuer d'accueillir un maximum de 250 personnes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média