Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

01 septembre 2020

Sylvain Caron - scaron@inmedias.ca

Xavier Raby au camp de l'Océanic

Xavier Raby

©Gracieuseté - Info Petite-Nation

L’hockeyeur originaire de Thurso, Xavier Raby, fait partie du camp d’entraînement de l’Océanic de Rimouski de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) qui a lieu cette semaine. Celui-ci espère, cette année, passer à un autre niveau et poursuivre sa carrière dans les rangs juniors.

Le joueur aujourd’hui âgé de 18 ans croit en ses chances de tailler sa place parmi le club cette année, même s’il est conscient des efforts nécessaires pour y parvenir. «C’est sûr que ça va être dur, ça ne sera pas donné, mais je crois en mes chances de faire l’équipe cette année.»

Un long voyage dans la ligue

Xavier Raby a débuté dans la LHJMQ en étant repêché par les Remparts de Québec desquels il a participé au camp d’entrainement. L’été suivant, il a été échangé au Titan d’Acadie-Bathurst. Il s’est donc dirigé vers Bathurst l’été dernier pour y être de nouveau échangé vers l’Océanic de Rimouski.

L’année dernière, retardé par une blessure, il avait préféré revenir pour se concentrer sur ses études, même s’il avait été sélectionné pour l’équipe. « C’était long regarder les pratiques et je voulais me concentrer sur l’école», a-t-il mentionné.

Un camp différent

La situation sanitaire actuelle n’est pas sans affecter les différents camps d’entrainement de la LHJMQ. Étant donné que ceux-ci accueilleront à peine plus de 30 joueurs, Xavier Raby s’est dit heureux d’avoir reçu l’appel du club du Bas-St-Laurent. «On était plus sûr. Normalement, tu es sûr (NDLR : d’être invité au camp), mais pas avec ce règlement-là. C’est sûr que quand j’ai reçu l’appel, j’étais vraiment content», a-t-il déclaré.

Des années d’efforts

Le jeune joueur espère que cette année sera la bonne. Il se souvient de toutes ces années où il a mis temps et efforts pour arriver à son rêve. «Tout le temps qu’on a mis dans le hockey, mes parents et moi, c’est fou. Ça serait le fun d’être récompensés et que ça paye.»

Multiples plans B

Si jamais il n’arrivait pas à se tailler une place au sein de l’Océanic, Xavier Raby pourra se tourner vers le club collégial des Griffons du Cégep de l’Outaouais. L’équipe a d’ailleurs annoncé récemment son arrivée parmi ses rangs.

Étant conscient qu’il y a beaucoup plus d’appelés que d’élus dans le hockey professionnel, Xavier Raby est bien au fait qu’il doit se préparer à une après-carrière immédiatement. C’est pourquoi il est en train de compléter les cours de mathématiques appropriés à une technique en architecture.

Commentaires

2 septembre 2020

Linda Lalonde

Bravo Xavier! Je suis fier pour toi. Tes parents doivent tellement être heureux. Tu le mérites vraiment, je suis convainçue que tu réussiras. Bonne chance. XO

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média