Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 juin 2020

Sylvain Caron - scaron@inmedias.ca

La MRC de Papineau veut un décideur à Papineauville

Benoit Lauzon

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Lors du dernier conseil des maires de la MRC de Papineau, une résolution a été adoptée afin de demander au ministère des Transports (MTQ) d’avoir un employé avec des pouvoirs décisionnels au bureau de Papineauville, question de traiter plus rapidement les dossiers.

Depuis quelques années, l’employé du ministère des Transports (MTQ) affecté au bureau de Papineauville n’a plus de pouvoir décisionnel. Cette situation déplait à la MRC de Papineau puisqu’elle doit faire parvenir ses dossiers au centre de services de Hull ce qui allonge le délai de traitement, selon son préfet, Benoit Lauzon.

«On le sait que dans tous les organismes gouvernementaux , la centralisation, ça ne fonctionne pas», avance-t-il, citant le CISSS de l’Outaouais en exemple. Celui-ci a nommé des cadres décisionnels dans les différents milieux dernièrement, question d’être plus près de la situation et être les yeux de la PDG, Josée Filion, sur le terrain. M. Lauzon soutient être en mesure de faire avancer les dossiers plus rapidement depuis l’arrivée de ces nouveaux cadres pour le CISSS et la MRC désire avoir une structure semblable avec le MTQ.

M. Lauzon affirme que par le passé, l’employé de Papineauville avait un pouvoir décisionnel et que les dossiers pouvaient avancer plus vite, car la personne pouvait se déplacer dans les bureaux de la MRC et vice-versa. «On doit avoir quelqu’un qui est près de nous, décisionnel, où on est capable de travailler avant l’arrivée des budgets. Après que les budgets sont arrivés et que les décisions sont prises, c’est extrêmement difficile de faire changer [les priorités].»

Il déclare vouloir travailler en partenariat avec le gouvernement et affirme du même coup vouloir que la MRC soit consultée avant qu’on investisse des sommes d’argent dans Papineau, car elle est présente sur le terrain et connaît les enjeux locaux.

Le réseau routier faisant partie du schéma d’aménagement du territoire, les priorités sont établies localement. Afin de présenter au MTQ des dossiers concordant avec les visions des deux parties, une personne ayant des pouvoirs décisionnels pourrait faciliter les interactions, selon lui.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média