Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 juin 2020

Sylvain Caron - scaron@inmedias.ca

1,8M$ du MAMH pour la caserne de pompiers

Caserne Saint-André-Avellin

©L'info Petite Nation-Yannick Boursier

Au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, Mathieu Lacombe, député de Papineau, accompagné du maire Jean-René Carrière, a annoncé lundi matin une contribution du gouvernement du Québec de plus de 1,8 M$ pour la réfection de la caserne de pompiers. Cette somme provient du programme de Réfection et construction d’infrastructures municipales (RÉCIM).

La caserne originale avait dû être évacuée en novembre 2017, suivant une étude médico-environnementale. On y avait trouvé une importante quantité de moisissures qui causait des problèmes de santé aux employés de l’époque, selon le maire Jean-René Carrière. Il soutient également que des travaux de décontamination auraient été trop onéreux. Une nouvelle caserne, plus moderne, était donc nécessaire.

L’excédent du projet évalué à 2,6 M$ sera comblé par la municipalité. C’est donc environ 800 000$ qui seront nécessaires pour compléter le montage financier de cette caserne. «Ce n’était pas un luxe, c’était vraiment une nécessité.», a commenté le député Mathieu Lacombe.

La nouvelle infrastructure aura une superficie d’environ 570 mètres carrés sur un étage et comprendra 4 portes de garage. Selon M. Carrière, tous les camions pourront se retrouver sous un même toit. En plus de St-André-Avellin, une entente de service de 20 ans a été conclue avec le village voisin de St-Sixte, ce qui justifiait un deuxième camion-citerne et la 4è porte.

La caserne est actuellement relocalisée dans l’édifice autrefois occupé par les travaux publics et ceux-ci ont été déménagés dans un nouvel édifice acquis par la municipalité. « Par un très heureux hasard, on a acquis un autre bâtiment. », soulignait M. Carrière.

Les travaux s’amorceront le 22 juin prochain et vont s’échelonner sur une période d’environ huit mois. La date de prise de possession n’est pas encore connue, mais le maire est confiant que les travaux soient terminés d’ici à la fin avril ou au début mai 2021.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média