Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 mai 2020

Jean-Guy Paquin complète sa trilogie sur les Premières Nations d’ici

Jean-Guy Paquin

©gracieuseté - Jean-Guy Paquin

Par Ronald Mc Gregor

Après deux ouvrages importants sur l’histoire de la grande région, Le pays de Canard Blanc et Au pays des Weskarinis, l’auteur Jean-Guy Paquin termine la trilogie avec le résultat de recherche dans les pages de Un endroit appelé le premier côté du monde.

Ce nouvel ouvrage, disponible directement chez l’éditeur, qui est nul autre que l’auteur, est tout frais de l’imprimerie. Celui dont les ouvrages sont de grande qualité revient cette fois avec des récits sur la petite-Nation avant les Papineau, sur le poste de traite exploité vers 1730, « l’ile de l’Indien et la découverte d’une pirogue amérindienne au lac Papineau, l’héritage algonquin de la rivière Saint-Sixte, le temps des sucres dans nos p’tites terres reculées par le tonnerre, la légende du trésor de la rivière Saumon, l’ile Arousen au Parc national de Plaisance, les chutes à Pambrun sur la rivière de la Petite Nation, sur la rencontre avec des gens de Montebello à Mont-Laurier qui témoignent de leur profonde appartenance au "plus beau pays qui se puisse voir" » indique l’auteur.

Iconographie importante

Un endroit appelé le premier côté du monde illustré de matériel en couleurs, comporte une iconographie importante d’archives provenant de collections privées, d’artefacts et de cartes anciennes.

L’ouvrage de 158 pages se détaille à 40$ plus les frais de la poste. On fait sa demande à jgpaquin47@gmail.com.

Qui est Jean-Guy Paquin?

Jean-Guy Paquin demeure à Lac-Simon dans la Petite-Nation. Originaire de Hull, à Gatineau, diplômé en littérature de l’Université Laval, membre fondateur de l’Association des auteurs de l’Outaouais, de la Société historique Louis-Joseph Papineau, de la Société de généalogie de l’Outaouais et collaborateur à la revue d’histoire Hier encore du Centre régional d’archives de l’Outaouais. On peut consulter ses travaux en généalogie sur les familles algonquiennes sur weskarinis.ca.

Commentaires

4 juin 2020

Michel Lamoureux

Vos trois ouvrages m'intéresse. Moi même , descendant des premières nation Mohawk . Vos livres sont-ils disponibles ailleurs qu'en ligne. Une boutique dans votre région ? Merci pour l'information.

2 juillet 2020

Nicole Touchette

Bonjour, J'aimerais acheter votre livre ''Un endroit appelé le premier côté du monde'' pour la bibliothèque de Montpellier mais je n'ai pas la possibilité de payer par carte de crédit ou paiement Interac. Y-a-t-il un endroit où je peux me le procurer? Merci de nous faire connaître notre histoire.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média