Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 mars 2020

Les restaurants et les centres d’achats ferment à minuit ce soir

Covid-19

François Legault

Les centres d’achat et les restaurants fermeront complètement à minuit ce soir, a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault, lors du son point de presse du 22 mars. Le délai le plus optimiste pour un retour à la normale dans les services de garde, écoles, cégeps et universités est maintenant officiellement fixé à début mai.

Bonne nouvelle : il n’y a pas cinq, tel qu’annoncé hier par le gouvernement, mais quatre personnes qui sont décédées en raison de la COVID-19 au Québec. Une des personnes a en fait été testée négative. Les quatre personnes décédées faisaient toutes partie de la même résidence pour personnes âgées.

Au Canada, le dernier bilan faisait état de 1 385 cas et 19 morts au Canada.

Au Québec, on est passé de 181 cas le 21 mars à 219 le 22 mars. En outre, il y a 24 hospitalisations et 13 personnes aux soins intensifs. Il n’y a eu aucun nouveau décès. Le premier ministre Legault a averti que le gouvernement se préparait à ce que le bilan augmente demain, car on attend le résultat de nombreux tests.

Il y a 2 000 Québécois en attente de résultats, tandis que 9 700 autres ont obtenu un résultat négatif. Il y a toujours une seule personne officiellement guérie de la maladie au Québec.

Nouvelles mesures

En compagnie du Dr Horacio Arruda et du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, M. Legault a expliqué que les mesures mises en place dans les dix derniers jours vont se faire sentir, mais qu’il fallait encore les intensifier.

Ainsi, décision a été prise d’ordonner la fermeture complète des salles de restaurants (qui pouvaient jusqu’à présent encore accueillir 50% de leur clientèle), des salons de coiffure, des salons d’esthétique et des centres d’achat.

Quelques commerces sont épargnés : les épiceries, les pharmacies et les établissements de la Société des Alcools du Québec (SAQ). La mesure entre en vigueur à minuit le 22 mars. Les restaurants sont autorisés et fortement incités à continuer à offrir du service, mais seulement les commandes à emporter.

Constatant que plusieurs personnes avaient continué à se donner rendez-vous au restaurant autour d’un café, en dépit des consignes gouvernementales, le Dr Horacio Arruda a expliqué qu’il ne faudrait pas déplacer cette habitude dans les foyers après le 22 mars.

« Il ne faut pas déplacer le problème d’un endroit pour l’envoyer à l’autre », a-t-il averti.

Pas d’examens du ministère

Il n’y aura pas d’examens du ministère cette année pour les écoliers et les étudiants. Les professeurs devront se baser sur les résultats obtenus depuis le début de l’année scolaire pour permettre ou non à leurs élèves de passer au niveau supérieur.

En effet, le ministre Roberge a confirmé que le 30 mars n’est plus une date réaliste pour la réouverture des services de garde, écoles, cégeps et universités. La nouvelle date la plus optimiste est désormais fixée au 1er mai.

Les employés du réseau de l’éducation et des services de garde qui ne peuvent pas travailler en ce moment ont été encouragés par le premier ministre Legault à donner de leur temps aux organismes communautaires, touchés de plein fouet par la crise. En effet, une forte proportion de leurs bénévoles a 70 ans et plus. Avec les mesures de confinement imposées aux ainés par le gouvernement, ces gens-là doivent rester chez eux.

Le ministre Roberge a par ailleurs confirmé qu’à compter de la semaine prochaine, il sera possible pour les parents de récupérer du matériel scolaire dans les écoles, mais le tout devra se faire de façon prudente et coordonnée.

M. Roberge a fait comprendre que le but du gouvernement était d’alléger la tâche des parents, dont certains doivent faire du télétravail tout en s’occupant de leurs enfants. En ce sens, une liste d’activités hebdomadaires de stimulation et d’apprentissage suggérées sera bientôt envoyée aux familles. Des capsules destinées aux enfants sont également en préparation à Télé Québec.

Matériel médical

Du côté du matériel médical disponible (masques, respirateurs, tests), le premier ministre Legault n’a pas fait de cachettes : « On est correct pour les quelques semaines qui viennent. Pour la suite, on compte sur des commandes et on ne prend pas de chance ». Il a mentionné que 15 entreprises québécoises avaient été approchées par le gouvernement pour en produire, sans compter que Québec ne fait pas cavalier seul. M. Legault a rappelé que la province travaillait en étroite collaboration avec le fédéral.

En ce qui concerne les paiements dont ils doivent continuer à s’acquitter, les Québécois dans le besoin seront heureux d’apprendre qu’Hydro-Québec n’imposera pas de pénalités pour les factures en retard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média