Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 mars 2020

Le bilan grimpe à cinq morts au Québec

Covid-19

François Legault

Malgré l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 et de morts au Québec, le premier ministre François Legault s’est montré optimiste lors de son point de presse quotidien, le 21 mars. « Quand je regarde ce qui se passe ailleurs, on est pas mal bon! », a-t-il lancé.

Il y a désormais 181 personnes infectées par la COVID-19 au Québec, soit 42 cas de plus que la veille. En outre, la province a enregistré quatre décès de plus, pour un total de cinq depuis le début de cette crise. On compte aussi dix personnes aux soins intensif, tandis que 1 500 personnes étaient en attente de recevoir un résultat de test. Jusqu’à présent, 9 200 tests se sont révélés négatifs.

Quatre des cinq décès ont été enregistrés dans la même résidence de personnes âgées et les victimes étaient toutes à facteur de risque.

François Legault félicite les Québécois 

M. Legault a prévenu que l’état d’urgence sanitaire récemment décrété allait se prolonger de dix jours, permettant notamment au directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, de faire respecter les ordonnances déjà émises. En effet, si la réponse des Québécois aux demandes du gouvernement « est très bonne », certaines personnes feraient encore fi des directives.

« Les Québécois sont au rendez-vous. Ceux qui ne le sont pas, on va s’organiser pour qu’ils le soient.» -Dr Horacio Arruda

Sous toute réserve, puisque la situation continuera à être évaluée au jour le jour, le premier ministre Legault estime qu’en ayant été proactif, le Québec peut aujourd’hui se comparer avantageusement à d’autres régions du monde en termes de propagation du virus.

4 600 lits disponibles

Cela ne veut toutefois pas dire que le scénario le plus positif d’une réouverture des écoles en mai est assuré. « On ne prend pas de chance », a réitéré Dr Arruda. Selon lui, les mesures de distanciation sociales sont celles qui ont le plus porté fruit ailleurs. Il faut cependant attendre au moins dix à 12 jours après les mesures de confinement pour savoir si les efforts de tous commencent ou non à porter fruit.

En attendant, la mise sur pause d’une grande partie de la vie économique et sociale de la province permet au réseau de la santé et des services sociaux d’acheter du temps précieux face au virus. Ainsi, 4 600 lits de soins intensifs sont désormais libérés, selon la ministre Danielle McCann.

« Plus vous allez nous donner du temps, plus on va être en mesure de se préparer à recevoir les gens qui vont avoir besoin de soins. » – Danielle McCann

À l’échelle canadienne, le dernier bilan fait état de 1 048 cas et 13 décès.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média