Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 mars 2020

Québec demande d’éviter les déplacements entre les régions

Covid-19

Coronavirus

©Depositphotos - Info Petite-Nation

Dans son point de presse quotidien, le premier ministre, François Legault, a demandé aux citoyens d’éviter de se déplacer dans les autres régions.

Cette nouvelle mesure annoncée aujourd’hui vise à éviter que les virus puissent se propager de région en région alors que dans certains endroits, il y a présentement moins de cas que d’autres. «C’est important d’éviter de propager le virus d’une région à l’autre.»

 Présentement, il y a 121 cas confirmés à la grandeur du Québec. La majorité des cas sont à Montréal, en Montérégie et en Estrie selon les données dévoilées par le gouvernement du Québec. Sept de ces personnes sont hospitalisées, alors que les autres sont en isolement à domicile.

En ce moment, les cas au Québec sont toujours majoritairement liés à des voyages, mentionne le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda. Et les transmissions entre personnes sont en lien, dans la majorité des cas, avec la première génération, c’est-à-dire quelqu’un qui revient de voyage et transmet le cas à une personne proche.

Le but est d’éviter de passer à la deuxième et surtout la troisième génération, c’est-à-dire quand une personne infectée par quelqu’un d’autre infecte d’autres personnes et ainsi de suite. «C’est une course contre les cas et les contacts et une course contre le temps», affirme M. Arruda.

Mesures non respectées

Pour le premier ministre, toutes les mesures prises par le gouvernement dans les derniers jours rapportent des dividendes et permettent de contrôler la propagation. «Chaque geste qui nous permet de limiter les contacts avec d’autres personnes va nous permettre de limiter la contagion et nous permettre de sauver des vies.»

François Legault déplore toutefois que certaines mesures annoncées dans les derniers jours n’étaient pas suivies. «Les personnes de 70 ans et plus, ce n’est pas le temps d’être dans un centre d’achat», a-t-il lancé.

Le premier ministre a aussi rappelé que ce n’était pas le temps de faire des rassemblements de quelques personnes pour un repas en famille. «Un message aux jeunes et moins jeunes: appelez vos parents et vos grands-parents», a aussi demandé M. Legault.

Tests

Le nombre de cas pourrait augmenter de façon plus importante dans les prochains jours puisque le gouvernement pourra tester jusqu’à 5000 personnes à partir d’aujourd’hui. « Plus on teste, plus le nombre de cas augmente», indique le premier ministre.

Il assure par ailleurs que tous les équipements pour faire ces tests sont disponibles. « On a actuellement tous les équipements dont on a besoin à court terme. Et on continue d’ajouter à ces équipements.»

Rendez-vous téléphonique

François Legault a aussi invité les gens qui ont d’autres problèmes de santé à prendre d’autres mesures avant de se rendre à l’hôpital. Grâce à des ententes, les médecins peuvent maintenant être payés pour des évaluations téléphoniques.

«Autant que possible, n’allez pas dans les hôpitaux. Appeler votre médecin de famille ou appeler les cliniques médicales près de chez vous.  Ce qu’il est possible de faire au téléphone et non en personne doit être fait au téléphone.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média