Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

13 février 2020

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Jean-Paul Descoeurs: le fier maire octogénaire

Descoeurs Chantal Crête

©Alex Proteau - Info Petite-Nation

Le maire de Lac-Simon, Jean-Paul Descoeurs, en compagnie des conseillères Chantal Crête (à gauche) et Odette Hébert (à droite)

Le maire de Lac-Simon, Jean-Paul Descoeurs, a célébré ses 80 ans samedi dernier. Celui qui est connu pour son franc-parler et son allocution haute en couleur a indiqué vendredi à la séance du conseil municipal de Lac-Simon qu’il se représenterait aux prochaines élections.

Son état de santé est pour un lui un élément motivateur pour continuer. «Je suis en santé. Je te jure, j’ai été voir les docteurs et les trois m’ont dit: Descoeurs, on veut être comme vous à 80 ans !», souligne-t-il d’entrée.

«J’aime les gens. En aimant les gens, je travaille pour les gens. Un maire travaille pour les gens de sa population et je travaille pour eux autres. J’essaye de leur donner ce qu’ils veulent avoir et de leur plaire pour qu’on puisse travailler dans une municipalité prospère», enchaine-t-il.

M. Descoeurs a suivi des cours en électricité avant d’entreprendre une carrière à titre d’infirmier pendant 12 ans. Il a par la suite été directeur d’agence chez Assurances-vie Desjardins, propriétaire d’une boutique de golf et vice-président de la Fédération des villages-relais du Québec. À chaque boulot, le maire de Lac-Simon s’est toujours impliqué dans le monde politique.

«J’ai commencé à faire de la politique alors que j’avais 19 ans. À 21 ans, j’étais organisateur pour le parti politique fédéral (Parti Crédit social). En 1970, je me suis présenté au fédéral. J’étais organisateur pour les conservateurs, le NPD. J’ai fait à peu près tous les partis», détaille-t-il.

Descoeurs 1972

©Courtoisie - Info Petite-Nation

Jean-Paul Descoeurs alors qu’il se présentait aux élections partielles du Parti Crédit social du Canada en 1972

Alors dans la soixantaine, celui qui résidait principalement à Montebello devient conseiller politique. Un an et demi plus tard, il se présente aux élections municipales de Montebello et, le 4 novembre 2001, devient maire et sera réélu au même titre en 2005. Il sera détrôné par Pierre Bertrand en 2009.

Quatre années plus tard, il s’établit officiellement à Lac-Simon. «Je me suis présenté en politique comme conseiller. Je me suis fait battre. Je suis revenu pour être maire en 2017» et il l’a emporté.

Au cours des prochains temps, M. Descoeurs indique que plusieurs projets seront complétés telle la finition de l’hôtel de ville, d’un court de tennis, de jeux de pétanques, de fers, et l’installation d’une table de pique-nique. Il se réjouit également de futurs événements prévus au Lac-Simon soit les feux d’artifices d’hiver et d’été, du gymkhana et de la traversée du lac Simon, événement qui revient après 36 années d’absence.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média