Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 janvier 2020

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Route 323: le maire de Lac-des-Plages s’impatiente

Louis Venne

©Archives - Info Petite-Nation

Le maire de Lac-des-Plages, Louis Venne

Le maire de Lac-des-Plages, Louis Venne, exige que le ministère des Transports du Québec (MTQ) instaure des voies de virage à gauche aux intersections de la route 323 et des chemins Lac-Lévesque et Conrad-Schmidt.

Celui-ci déplore que l’accès aux deux endroits soit difficilement accessible en raison du haut débit d’automobile et de la vitesse élevée à laquelle les automobilistes circulent.

«Ils attendent qu’il y ait des accidents. Je comprends qu’il n’y en a pas eu à cause de ça, mais faut-il attendre qu’il y ait des morts?», indique-t-il en avançant que le ministère «a les accotements nécessaires» pour faire les travaux d’élargissement.

«Ils m’ont dit qu’il n’y avait pas assez de circulations sur la route 323. Ils (MTQ) avaient fait ça un jeudi le 17 mai, qui est en période de dégel. Tremblant était fermé. Donc là, ils ont accepté de le faire plus tard. Mais là, ils n'ont pas voulu me donner les résultats. Je le sais, cette journée-là, j’ai vérifié et j’ai été souvent voir. Il y avait du trafic, ça se suivait à la queue leu leu, ils m’ont dit oui, mais c’est sécuritaire quand même. »

Celui-ci compare la situation de Lac-des-Plages avec deux municipalités du territoire, Namur et Saint-Émile-de-Suffolk. «Si tu passes à Saint-Émile-de-Suffolk, tu as 5 sorties qui sont conformes et qui ont été faites, selon moi, dans les règles de l’art. J’en ai deux et ils ne veulent même pas me les faire comme il le faut.»

M. Venne indique avoir «demandé un rendez-vous avec le ministre» à ce sujet. Il désire aussi démontrer son mécontentement. «Présentement, je suis retenu par mes conseillers, parce que moi je voulais faire deux enseignes pour les remercier de ne pas prendre soin de la sécurité de notre population. Deux grosses pancartes à nos entrées de village, mais ce sont mes conseillers qui ne veulent pas que je le fasse. Tant que je n’ai pas l’autorisation de mes conseillers, je ne peux pas rien faire.»

«Ils ont peur des représailles, mais on les a déjà les représailles donc ça ne changera pas grand-chose», conclut-il.

MTQ

Hôtel de ville Lac-des-Plages

©Alex Proteau - Info Petite-Nation

L'hôtel de ville à Lac-des-Plages

Questionné sur le dossier, le MTQ affirme par courriel que, «selon les normes actuelles et des études récentes réalisées par le Ministère, il recommande de maintenir le statu quo».

 «Selon l’analyse du Ministère, la visibilité aux intersections est bonne, le bilan d’accidents à ces endroits n’est pas problématique et les données de circulation, comme le débit journalier moyen annuel de ce secteur, ne justifient pas l’aménagement de voies de virage», peut-on y dire.

«Le Ministère surveillera étroitement l’évolution de la circulation sur la route 323 et particulièrement à la hauteur de la municipalité de Lac-des-Plages afin d’actualiser éventuellement ses analyses si cela s’avérait nécessaire.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média